Les racines cognitives et culturelles du déni climatique

Nul n’est prophète en son pays. Et des prophètes dans notre pays, Dieu sait qu’il y en a ! Scientifiques, politiques, climatosceptiques, conspirationnistes, mais aussi collapsologues et prédicateurs en tous genres. Pourquoi est-ce si difficile de regarder la vérité en face ? Qu’est qui dans notre fonctionnement nous empêche (en tant qu’individu, citoyen ou nation) de prendre la mesure des bouleversements climatiques alors même que nous en percevons les effets à l’échelle individuelle ? Sommes-nous câblés pour être incapables de considérer l’avenir avec objectivité ou bien sommes-nous culturellement conditionnés pour ne pas voir le danger tant qu’il n’a pas franchi le seuil de notre maison ?

Samedi

04/02/2023

10h

Internet
+
L'Aubette
symbole

Les intervenants

Mathieu ANHEIM

Professeur de Neurologie au CHU de Strasbourg, Responsable du Centre de Référence des maladies neurogénétiques et co-responsable du Centre Expert de la maladie de Parkinson.

Serge TISSERON

Psychiatre, HDR en psychologie clinique, Membre de l'Académie des technologies

Guillaume DURAND

Maître de conférences en philosophie à l’Université de Nantes, Directeur de la Consultation d’Éthique Clinique du Centre Hospitalier de Saint-Nazaire et président de l’Association EthicA à Nantes.

Sébastien BOHLER

Neurobiologiste et journaliste scientifique.