Dimanche 4 février

FILM & DEBAT - L’ŒUF DU SERPENT

film & débat

L’ŒUF DU SERPENT

D’Ingmar Bergman

Avec Liv Ullmann, David Carradine,
Gert Fröbe
États-Unis – 1977 - 2h00 - VOST


Berlin, 1923. Un paquet de cigarettes coûte 4 milliards de marks. C'est l'inflation galopante, le chômage, la misère et le désespoir. Au milieu du chaos, Abel Rosenberg se sent triplement étranger puisqu'il est juif, américain et chômeur. Alors qu'il se perd dans l'alcool, Abel découvre le corps de son frère suicidé d'une balle dans la bouche. Interrogé par le commissaire, il a l'intuition qu'on le soupçonne de plusieurs meurtres perpétrés dans le quartier. Il se réfugie auprès de Manuela, ancienne compagne de son frère qui joue un numéro dans un cabaret des bas-fonds. Ensemble, ils font une rencontre perfide et s'égarent dans la peur, menacés par un mal innommable qui "tel un œuf de serpent, laisse apparaître à travers sa fine coquille la formation du parfait reptile »

RÉVISION DE LA LOI "BIOÉTHIQUE" EN 2018 : CE QUI POURRAIT CHANGER

Révision de la loi "Bioéthique" en 2018 : ce qui pourrait changer

Le CCNE, créé en 1983 par François Mitterrand après la naissance du premier « BB éprouvette » a pour mission de donner des avis sur les problèmes éthiques et les questions de société soulevées par les progrès de la connaissance dans les domaines de la biologie, de la médecine et de la santé et notamment sur l’évolution de la loi dite de Bioéthique qui est révisée tous les 7 ans. Sa dernière révision date de 2011. Le législateur va donc organiser le débat dans le pays tout au long de l’année 2018. Animée par l’actuel Président du CCNE, cette table ronde prend donc une acuité particulière. Il s’agit d’abord de savoir comment se passe une telle révision de la loi, qui a son mot à dire et comment on concilie, dans notre société multiculturelle, des opinions parfois fort divergentes. Ce travail est pourtant fondamental, aux limites entre la sociologie, l’anthropologie, la philosophie et les grands équilibres sociétaux de notre pays. On ne pourrait pas parler de démocratie s’il n’avait pas lieu dans de bonnes conditions pour que chacun puisse s’approprier les nouvelles règles, bien sûr provisoires, en matière de bioéthique. Cette table ronde pourrait donc aussi s’intituler : Comment, en France, s’écrit le monde de demain.

Avec

  • YVES BUR
    Ancien Député, Vice-Président de l’Eurométropole de Strasbourg, Maire de Lingolsheim
  • Anne COURRÈGES
    Directrice générale de l’Agence de la Biomédecine
  • Alain FONTANEL
    Premier adjoint au Maire de Strasbourg
  • Anne-Sophie LAPOINTE
    Représentante d'associations de personnes malades, membre du Comité d'Éthique de l'Inserm

Animation : Jean-François DELFRAISSY
Président du Comité Consultatif National d’Éthique

LA DIVERSITÉ DES PARENTALITÉS

La diversité des parentalités

Procréation médicalement assistée, maternité en solo, gestation pour autrui, adoption, ces diverses manières de devenir parent bouleversent nos représentations de la famille et de la filiation. Pour autant, cette diversité induit-elle une révolution de la parentalité ?

Avec

Animation : Martine GROSS
Sociologue, EHESS, CéSor

BIOÉTHIQUE, CE QU'EN DISENT LES FRANÇAIS

Bioéthique, ce qu’en disent les Français

Sondage
la croix - forum européen de Bioéthique

Voir le dossier sur le site de LA CROIX

Un sondage de l’Ifop pour « La Croix » et le Forum européen de bioéthique montre une évolution majeure des Français sur les questions de procréation et de fin de vie. Favorable à une révision de la législation en la matière, l’opinion publique française souscrit – consciemment ou non – à un individualisme sans entrave.

C’est une photographie de la société française, à quelques jours du lancement des états généraux de la bioéthique, le 18 janvier, par le président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) Jean-François Delfraissy, et alors que le gouvernement entend réviser les lois de bioéthique à la fin de l’année.

Le sondage Ifop réalisé pour La Croix et le Forum européen de bioéthique révèle une opinion publique en apparence très favorable à un changement de la législation sur ces sujets, laissant apparaître un libéralisme assumé en la matière. La grande majorité des Français souhaiterait ainsi une nouvelle loi sur la fin de vie, et seule une minorité resterait complètement hostile à la gestation pour autrui (GPA). De même, 60 % plaideraient en faveur de l’extension de la procréation médicalement assistée (PMA)… contre 24 % en 1990 !

 

  • Aurélien BENOILID
    Neurologue, chef de clinique assistant aux HUS
  • Loup BESMOND
    Journaliste - rubrique bioéthique / La Croix
  • Israël NISAND
    Professeur de médecine, chef de pôle gynécologie-obstétrique, hôpitaux universitaires de Strasbourg, fondateur du Forum Européen de Bioéthique

RENCONTRE AVEC Jean-Claude AMEISEN

RENCONTRE AVEC
Jean-Claude AMEISEN

Directeur du Centre d’Etudes du Vivant (Institut Humanités Sciences et Société – Université Paris Diderot), Président d’honneur du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE)

Se reproduit-on jamais ?

Animation : Israël NISAND
Professeur de médecine, chef de pôle gynécologie-obstétrique, hôpitaux universitaires de Strasbourg, fondateur du Forum Européen de Bioéthique