Suzanne-THOMAS.png

Suzanne Thomas


À 24 ans, à la suite d’un parcours littéraire d’abord généraliste (classe préparatoire à l’issue du bac) et d’une spécialisation en études germaniques dans une perspective géographique à partir de son entrée à l’École Normale Supérieure de Lyon en 2014, Suzanne Thomas prépare actuellement le concours d’administratrice territoriale à Sciences Po Strasbourg.

Ses engagements associatifs l’ont conduite très jeune à se poser en toute chose la question du long terme. Très investie pendant de nombreuses années dans l’éducation populaire au sein des Scouts et Guides de France, elle a appris, en accompagnant des enfants et des jeunes, à mesurer l’impact des décisions prises par des adultes sur la vie des enfants et leur avenir.

Dans un autre domaine, la participation aux actions d’une association dédiée à l’accueil, l’accompagnement et le dialogue interculturel auprès de demandeurs d’asile en région lyonnaise l’a ouverte à une diversité de visions de la vie et de l’avenir. Elle porte un intérêt tout particulier à l’adaptation du droit aux évolutions de société et considère que la bioéthique est une matière transversale qui nous invite à nous intéresser au progrès sans en oublier les limites.

Sa vie de jeune citoyenne a été marquée par de grands débats de société, souvent très polarisés. Le regard toujours tourné vers nos voisins européens, en particulier vers l’Allemagne, elle cherche à envisager les grands enjeux d’avenir avec un regard aussi large, comparatif et apaisé que possible, à contre-courant parfois des discussions houleuses qui les accompagnent.

C’est tout particulièrement à la lumière de la comparaison avec l’Allemagne et de sa volonté de poser un regard dépassionné sur ces questions qu’elle participera aux discussions du Forum Européen de Bioéthique 2018.