Frédérique Kuttenn

Biographie

Professeur d’Endocrinologie, chef du service d’Endocrinologie et Médecine de la Reproduction à l’Hôpital Necker (1994-2006) puis à la Pitié-Salpêtrière (2006-2010). PU-PH Consultant en 2010. Directeur du CECOS (Centre D’Etudes et de Conservation des Œufs et du Sperme humains) de Necker (1991-2006). Domaines d’Expertise en Enseignement et Recherche : Endocrinologie - Médecine de la Reproduction - Biochimie des Stéroides– Hormonothérapies en Gynécologie Médicale et en Andrologie. Publications : 408 articles dont 177 dans des Revues Internationales. Une partie de ces travaux a été publiée dans 54 chapitres d’ouvrages en français et 30 chapitres d’ouvrages en anglais. Actuellement : Pr Emérite à l’Université René-Descartes-ParisV. Présidente du Collège des Enseignants Universitaires de Gynécologie Médicale. Expert à l’Agence du Médicament (ANSM) dans les Commissions d’Autorisation de Mise sur le Marché des Médicaments, Pharmacovigilance, Pharmacotransparence (HAS). Actuellement Membre du  Groupe DEUG (Diabète-Endocrinologie-Urologie-Gynécologie), chargé d’évaluer les innovations et les alertes dans ces domaines. En tant qu’Endocrinologue, le Pr Frédérique Kuttenn est spécialiste chez l’homme et la chez la femme des fonctions ovariennes et testiculaires endocrines (sécrétions hormonales)  et exocrines-(production des gamètes féminins, les ovocytes, et masculins les spermatozoïdes). Elle est particulièrement impliquée dans les problèmes de santé de la femme : troubles de la puberté,  anomalies du cycle, diagnostics et traitements des hypofertilités, prédiction et prise en charge des insuffisances ovariennes prématurées, évaluation des rapports bénéfices/ risques des traitements hormonaux (AMP, contraception, traitements de ménopause…). Création d’un site Internet  à la Pitié-Salpêtrière : http://sante-femme-pitié-salpetriere.org. Membre du Comité Consultatif National d’Ethique (2013-2017). Le Pr Frédérique Kuttenn a été Rapporteur du groupe de Réflexion sur les demandes Sociétales d’AMP (Aide Médicale à la Procréation) et de l’Avis n° 126 du CCNE (Juin 2017), qui traite de « la  Conservation Ovocytaire de précaution », ainsi que de l’IAD pour toutes les femmes, et la Gestation pour autrui.