Corinne Lepage

Biographie

Corinne Lepage est une femme politique française issue de la société civile. Avocate, elle cofonde un cabinet spécialisé en environnement et droit public, elle se fait remarquer en défendant les sinistrés de l'Amoco Cadiz en 1978. Elle défendra par la suite des sinistrés de l'Erika en 1999 (dont des procès sont toujours en cours). Militante associative, elle cofonde le CRIIGEN.

En 1995, elle entre au gouvernement français comme ministre de l'environnement au moment de la présidence française du Conseil Européen. On lui doit une grande loi sur l'air, la création du comité prévention et précaution, la mise en place de la première stratégie nationale sur le développement durable, la sortie de la puissance publique du comité amiante, le non redémarrage de la centrale superphénix et un moratoire sur les OGM.

Elle est élue au Parlement Européen de 2009 à 2014 et siège en commission environnement, santé publique et sécurité alimentaire. Elle est rapporteure sur les textes agrocarburants et OGM. En mars 2010, aux côtés d'une trentaine d'anciens ministres de l'environnement dans le monde, elle lance un groupe de réflexion sous forme d'association (association des anciens ministres de l'environnement et anciens dirigeants d'organisation internationale de l'environnement) sur les problématiques de gouvernance écologique internationale.

En janvier 2014, elle coordonne un appel de la société civile pour la création d’un tribunal pénal international de l’environnement. En mai 2015, le Président de la République française la charge de travailler sur l’élaboration d’une charte des droits de l’Humanité qui devrait être présentée en marge de la COP21 à Paris. Elle est l’auteure d’une quinzaine de livres.