11h> 13h
Salle de L'Aubette

Le politique et la liberté reproductive des citoyens

 

La loi française qui encadre l’aide médicale à la procréation et qui est révisée régulièrement est à la fois complexe et très précise. Peut-être trop précise. On pourrait estimer que dans un pays multiculturel comme la France, le législateur se soit contenté de déterminer les valeurs et les grandes orientations de principe issues d’un consensus national. Il n’en a pas été ainsi et cette loi prolixe entre désormais en conflit avec les évolutions techniques rapides mais aussi avec les changements de mœurs non moins évolutifs. Le débat de cette table ronde va donc explorer le rôle du législateur dans un domaine qui touche à l’intimité des citoyens. Doit-il tout définir par le détail ou doit-il se contenter de dire les grands principes auxquels nous tenons tous ?

Avec

Animation : Véronique FOURNIER
Cardiologue, dirigeante du Centre d'éthique clinique à l'hôpital Cochin


13h30> 14h
Salle de L'Aubette

à propos d'un cas

Cyril COHEN

 

Cardiologue libéral, spécialiste des Maladies du Coeur et des Vaisseaux


14h> 16h
Salle de L'Aubette

La reproduction de demain :
gamètes artificiels

 

Il n’y a pas, et il n’y aura jamais, de limite à la curiosité humaine. Et les chercheurs sont les plus curieux des humains. Que faire de leurs découvertes quand ils seront capables d’obtenir des gamètes à partir de cellules différenciées comme celle de la peau par exemple. Faire des spermatozoïdes à partir d’une peau de femme et des ovules à partir de celle d’un homme ? On sait faire depuis longtemps qu’une cellule différenciée retourne vers un état indifférencié. Mais obtenir à partir d’une cellule à 46 chromosomes des gamètes à 23 chromosomes ; impensable il n’y a pas longtemps. Réaliste aujourd’hui. Pour quoi faire ? Malheureusement, les hommes ne se posent toujours les questions qu’après coup, quand l’outil est là. Un temps groggy par leurs découvertes, ils finissent par les utiliser pour le meilleur et pour le pire, toujours. Homo Sapiens ne supporte pas la frustration.

Avec

  • Pierre JOUANNET
    Professeur émérite, Université Paris Descartes
  • Catherine RONGIÈRES
    Gynécologue Obstétricienne, Coordonnatrice du centre d’Assistance Médicale à la Procréation et  du Comité d’Ethique du Pôle de Gynécologie Obstétrique de Strasbourg. Vice-présidente de la Société de Médecine de la Reproduction
  • François VIALLA
    Professeur des universités. Directeur du Centre Européen d’Études et de Recherche Droit&Santé. UMR 5815 Université de Montpellier

Animation : Samir HAMAMAH
Chef de service du département de biologie de la reproduction et directeur de recherche au CHRU de Montpellier


16h> 18h
Salle de L'Aubette

Les enjeux difficiles de la GPA

 

Les problèmes éthiques soulevés par la Grossesse Pour Autrui sont parmi les plus complexes en éthique de la reproduction et paradoxalement les moins discutés. Le débat public s’est figé comme au temps où certains sujets n’étaient pas autorisés à la discussion des citoyens. Et de fait la prohibition généralisée entraîne souvent des effets plus pervers encore que ceux qu’on aurait voulu éviter. Ne réduire ni l’enfant ni la mère à l’état de marchandise, voilà l’enjeu. Quand le marché s’empare de cette pratique, cela donne ce qui se passe dans certains états où le catalogue le dispute au tarif. La licence totale comporte donc les mêmes écueils que l’interdit généralisé. Et pourtant certains pays se sont sortis par le haut de ce dilemne en l’affrontant. C’est ce que se propose de faire cette table ronde où les différents angles de ce sujet difficile seront éclairés pour que chacun puisse se faire son idée à l’aide de ses valeurs personnelles.

Avec

Animation : Israël NISAND
Professeur de médecine, chef de pôle gynécologie-obstétrique, hôpitaux universitaires de Strasbourg, fondateur du Forum Européen de Bioéthique


18h> 20h
Salle de L'Aubette

Société de marché
et marché de la Reproduction

 

La Reproduction, comme de nombreuses activités humaines, donne lieu à un gigantesque marché mondial fort lucratif. Les laboratoires fabriquent les médicaments, les médecins soignent les couples. Jusqu’ici pas de problèmes sauf si on soigne inutilement. Mais certains achètent et revendent des gamètes ou des embryons humains quand ce n’est pas le corps des femmes qui est loué ou des enfants volés qui sont revendus. Ce marché répond donc à un très large spectre de pratiques qui vont de l’acceptable au pire. Il est important, pour se faire une idée personnelle, de savoir ce qui se passe au niveau des profits des uns et des autres, ce qui peut nous amener à préférer des moyens de reproduction qui n’obèrent pas l’autonomie des femmes et des enfants. 

Avec

  • Oriol COLL
    Gynécologue obstétricien. professeur agrégé à la Faculté de médecine de l'Université de Barcelone
  • Maud DE BOER BUQUICCHIO
    Ancienne secrétaire générale adjointe du Conseil de l'Europe, rapporteur spécial des Nations Unies sur la vente et l'exploitation sexuelle des enfants
  • Ernest LOUMAYE
    MD, PhD, Co-Fondateur et CEO de ObsEva SA

Animation : Bernard HÉDON
Gynécologue obstétricien. Professeur de Gynécologie-Obstétrique et de médecine de la reproduction - Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes


20h15>
Cinéma l'Odyssée

film & débat

la piel que habito

De Pedro Almodóvar

Avec Antonio Banderas, Elena Anaya, Marisa Paredes
Espagne - 2011 - 1h57 - VOST

 

Après l’accident de voiture dans lequel sa femme a été victime de brûlures, le docteur Robert Ledgard, éminent chirurgien esthétique, se consacre à la création d’une nouvelle peau : sensible aux caresses. Outre les années de recherche et d’expérimentation, il faut aussi à Robert un cobaye, un complice et une absence totale de scrupules.