Mardi 29 Janvier

SE VOIR DANS LE MIROIR ET CROIRE QUE L’ON PEUT EN MAÎTRISER LE REFLET

2019 
De  Jan 29

L’être humain est le seul animal à pouvoir contraindre son corps.
Il peut décider de modifier sa silhouette, de renforcer sa musculature, d’améliorer ses performances sexuelles, son humeur ou même ses capacités cognitives.
Il semble être en mesure d’asservir son enveloppe charnelle pour en faire un objet d’art, de convoitise ou de défense. C’est en tout cas l’idée qu’il s’en fait. Mais le reflet de notre corps dans le miroir est modifié par de nombreux filtres et chacun peut y trouver une source de satisfaction ou de déception. L’histoire individuelle, les normes sociétales ainsi que les avancées des technosciences peuvent parfois renforcer l’obsession du corps jusqu’à prendre des proportions inquiétantes.

Avec

  • Philippe AÏM

    Psychiatre, psychothérapeute, formateur en hypnose et thérapies brèves

  • David LE-BRETON

    Professeur de sociologie à l’université de Strasbourg

  • Maurice CORCOS

    PH D, psychiatre PU-PH GHU Paris V Paris Descartes Responsable du Département de psychiatrie de l’adolescent et de l’adulte jeune à l’Institut mutualiste Montsouris, Paris, et professeur de psychiatrie infanto-juvénile, université René Descartes-Paris 5. Il est psychanalyste.

  • Jean-Luc NANCY

    Professeur émérite, Université de Strasbourg 

Animation



MÉDECINE DE SOINS ET MÉDECINE DE CONVENANCE PEUVENT-ELLES COEXISTER ?

2019 
De  Jan 29

À force de soigner et de corriger nos défauts, la médecine a acquis la possibilité d’améliorer certaines de nos caractéristiques qui par la force des choses sont passées d’un statut normal à peut mieux faire.
Chirurgie esthétique, rétine haute résolution, orgasme et érection à la demande, amélioration des performances cognitives et physiques…
La technique offre désormais à l’Homme, la possibilité non seulement de guérir mais également d’améliorer ses compétences au gré de ses exigences et de ses besoins. L’Homme est à la croisée des chemins et doit choisir sa médecine.
Voudrons-nous d’une médecine qui se cantonne aux soins, sourde aux demandes plus ou moins pertinentes des patients ou bien choisirons-nous une médecine de convenance, qui se pliera à ses desiderata ?

Avec

Animation

  • Israël NISAND
  • Professeur de médecine, hôpitaux universitaires de Strasbourg, fondateur du Forum Européen de Bioéthique



C’EST MON CORPS, J’EN FAIS CE QUE JE VEUX : #TATTOOS #PIERCINGS #ETC…

2019 
De  Jan 29

Le tatouage en particulier et les modifications corporelles de manière générale sont des éléments constitutifs de la culture humaine.
Qu’ils soient la marque tribale d’une appartenance culturelle, d’un rite initiatique, ou d’un effet de mode, ils semblent ancrés pour de bon dans la société. Jusqu’où la société, la technique et parfois la médecine sont-elles prêtes à aller pour marquer sur la peau et dans les chairs ce qui ne peut être affirmé autrement ?

Avec

  • David LE-BRETON

    Professeur de sociologie à l’université de Strasbourg

  • MOUSS

    Tatoueur chez TINTA à Strasbourg

  • ORLAN

    Artiste

Animation



LES SOIRÉES DU FORUM

2019 
De  Jan 29

Il est parfois plus facile de l’oublier que de s’en souvenir, mais les sciences modernes se sont parfois bâties sur des expérimentations humaines de la pire espèce. Strasbourg a récemment dû faire face à son histoire en fouillant dans
les archives de l’Institut de Médecine Légale afin de lever le voile sur les exactions du Pr HIRT (médecin nazi et professeur d’anatomie) entre 1941 et 1944 à la faculté de médecine.
En effectuant ce nécessaire travail de mémoire, médecins et historiens nous incitent à réfléchir sur le statut particulier du corps humain. En revenant sur les heures sombres de l’histoire des sciences, nous éclairerons d’un jour nouveau l’évolution de l’expérimentation humaine qui demeure encore aujourd’hui, une étape nécessaire au développement de la médecine.

Avec

  • Michel CYMES

    Médecin, journaliste, animateur

  • Anne DANION-GRILLIAT

    Professeur Emérite de psychiatrie de l’enfant et l’adolescent de la Faculté de Médecine de Strasbourg (Université de Strasbourg)

  • Frederique NEAU-DUFOUR

    Directrice du Centre Européen du Résistant-Déporté situé sur le site de l’ancien camp de concentration de Natzwiller-Struthof de Natzweiler, historienne

  • Jean Marie LE MINOR

    Professeur des universités - praticien hospitalier, Faculté de médecine de Strasbourg

Animation

  • Israël NISAND
  • Professeur de médecine, hôpitaux universitaires de Strasbourg, fondateur du Forum Européen de Bioéthique

  • Aurélien BENOILID
  • Neurologue, Président du Forum Européen de Bioéthique