16h> 18h
Salle de L'Aubette

ET SI NOTRE ENVIRONNEMENT PERTURBAIT NOTRE REPRODUCTION ?

 

Monsanto va en prendre pour son grade ! Mais aussi les dirigeants européens, et l’industrie qui favorise le diesel !” : c’est ainsi que Gabriel André, gynécologue obstétricien, résume cette table ronde qu’il animera jeudi 1er février à 16h au Forum de bioéthique.

Selon lui, les enjeux sont de taille, et “c’est à se demander s’il n’est pas trop tard”, au vu des nombreux exemples des effets néfastes de la pollution : “La fertilité masculine a baissé d’1% ces dix dernières années, la pollution est facteur d’endométriose… À Fos-sur-Mer, ville la plus polluée de France, il y a trois fois plus de cancers qu’ailleurs, notamment les cancers “féminins”, et deux fois plus de maladies chroniques. Surtout, de nombreuses études sur le développement d’enfants montrent une corrélation très nette entre la pollution du diesel et un volume cérébral diminué. Et pourquoi y a-t-il dix fois plus d’autistes qu’il y a vingt ans ? Sans compter les perturbateurs endocriniens et la pollution de notre alimentation : des alertes récentes ont découvert chez les femmes corses, qui vivent en bord de mer et consomment du poisson, un taux anormal de mercure et d’arsenic”.

Ce sujet complexe est éminemment d’actualité : la perturbation de notre santé et surtout de nos fonctions reproductives par l’air qui nous entoure, par notre alimentation, par les produits que l’on consomme inquiète de plus en plus : alors comment épargner nos enfants de tous les toxiques invisibles, et surtout, comment réguler leurs utilisations industrielles ? La question est complexe car elle concerne toute notre consommation, basée sur des produits venant du monde entier et difficilement traçables.

Cela suppose alors de réunir de nombreux champs d’expertise pour élaborer une meilleure identification et prise en charge du problème. C’est ce que se propose de faire cette table ronde, en invitant des personnalités d’horizons divers : André Cicolella est chimiste-toxicologue et fondateur du Réseau Environnement Santé, à l‘origine de l’interdiction du Bisphénol A dans les biberons. Auteur de Environnement et Cancer du sein (2016, Ed. Les Petits Matins) et, tout récemment, de Perturbateurs endocriniens. Focus sur cancer de la prostate et reproduction masculine (2017, Ed. Les Petits Matins), il sera à même d’apporter son éclairage sur l’influence de tous les facteurs environnementaux (autant des produits comme le bisphénol A que de l’alimentation ou de la sédentarité) sur les capacités reproductives des hommes et des femmes.

Jacques Reiss, neurologue, chercheur à l’université de Strasbourg et président de la chaire environnementale de la Fédération Mondiale de Neurologie, a travaillé sur la pollution et son impact neurologique. Il interviendra particulièrement sur le développement du fœtus et de l’enfant, surtout au niveau du cerveau. Il évoquera notamment la « fenêtre critique » où l’enfant né ou à naître est exposé à des toxiques, ce qui entraîne des conséquences « irréversibles » sur le cerveau. Sur ces sujets, l’engagement citoyen de Jacques Reiss se traduit notamment par la récente organisation des Rencontres Internationales et Citoyennes Santé et Environnement à Strasbourg.

Car l’implication de la sphère politique est absolument essentielle dans la lutte contre la dégradation de notre environnement, mais aussi contre la puissance du profit face à la santé.

Corinne Lepage pourra faire ce lien et apporter sa contribution, elle qui est une femme politique engagée dans la défense de l’environnement, mais aussi fondatrice du Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN), qui étudie les effets produits par les techniques génétiques sur le vivant. Auteure de La vérité sur les OGM, c'est notre affaire ! (Éd. Charles Léopold Mayer, 2012) mais aussi d’À bout de confiance. De la morale en politique (Ed. Autrement, 2017), elle développera le point de vue qu’elle aborde dans ses livres : celui d’un « nouveau modèle d’expertise, pluraliste, pluridisciplinaire et contradictoire, fondé sur la responsabilité des experts et des politiques, et dans lequel les citoyens ont toute leur place ».

Avec

  • André CICOLELLA
    Président du Réseau Environnement Santé
  • Corinne LEPAGE
    Avocate, ancienne maître de conférence et ancienne professeure à Sciences Po, ancienne ministre de l'Environnement et députée européenne
  • Jacques REIS
    Prof. Conv. UDS, Chair ENRG-WFN, Président RISE, Président CNE

Animation : Gabriel ANDRÉ
Gynécologue-obstétricien