bernard-baertschi-1.png

Bernard
Baertschi


Docteur de philosophie à l’Université de Genève, Bernard Baertschi a été membre du CNRS (Paris) de 1980 à 1996. Il a enseigné l’éthique fondamentale et les rapports entre philosophie et médecine à l’Institut d’éthique biomédicale et au département de philosophie de l’Université de Genève jusqu’en 2014.

Il a présidé la Société suisse de philosophie, et a occupé la Chaire municipale d’éthique de l’Université de Grenoble en 2004. Il a siégé à la Commission fédérale d’éthique pour la biotechnologie dans le domaine non humain en Suisse jusqu’en 2014 et est actuellement membre du Comité d’éthique de l’Inserm à Paris.

Pen_96px.png

Bibliographie sélective

  • L’Ontologie de Maine de Biran, Editions universitaires, Fribourg, 1982 (Thèse de doctorat).
  • La valeur de la vie humaine et l’intégrité de la personne, Paris, PUF, 1995.
  • La responsabilité éthique dans une société technique et libérale, Grenoble, Presses universitaires, 2004.
  • Enquête sur la dignité. L’anthropologie philosophique et l’éthique des biotechnologies, Genève, Labor & Fides, 2005.
  • Conscience et réalité. Études sur la philosophie française au XVIIIe siècle, Genève, Droz, 2005.
  • La neuroéthique : ce que les neurosciences font à nos conceptions morales, Paris, La Découverte, 2009.
  • La vie artificielle : le statut moral des êtres vivants artificiels, Berne, CENH, 2009.
  • L’éthique à l’épreuve des neurosciences, Paris, Les Belles-Lettres, 2013.