Paul Weindling

Professeur en recherche de l’histoire de la médecine à la School of Humanities, Oxford Brookes University, Gipsy Lane Campus. Grande Bretagne.




Paul Weindling est professeur de recherche en histoire de la médecine à Oxford Brookes University et spécialiste de l’histoire de l’eugénisme, et des schémas pathologiques du XXe siècle. Sa recherche actuelle porte sur l’évolution de la société, la santé publique et l’expérimentation humaine après 1800, notamment l’expérimentation nazie sous la contrainte.

Il s’intéresse plus particulièrement à l’eugénisme, aux expériences humaines, aux organisations caritatives comme la Fondation Rockefeller, et aux réfugiés médicaux. Il dirige le projet de recherche sur Les victimes d’expériences de l’homme sous le national-socialisme, et la recherche de récits des victimes (à ce jour environ 25.000 victimes). Ses publications : Health, Race and German Politics between National Unification and Nazism (Cambridge University Press, 1989), Epidemics and Genocide in Eastern Europe 1890-1945 (Oxford University Press, 2000), Nazi Medicine and the Nuremberg Trials: From Medical War Crimes to Informed Consent (Palgrave Macmillan, 2004), et John W. Thompson, Psychiatrist in the Shadow of the Holocaust, (Rochester University Press, 2010).

TABLE RONDES → Intervenant