Patrick Gaudray

Directeur de recherche au CNRS, membre du Comité éthique et cancer de la Ligue nationale française contre le cancer, membre du Comité consultatif national d’éthique (CCNE).




Directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) à l’université François Rabelais de Tours, chercheur en génétique au CNRS depuis 1976, sa carrière a commencé par une thèse d’Etat en virologie moléculaire à l’université de Nice.

L’étude d’altération génétique caractéristique des cellules cancéreuses qu’il a menée pendant trois ans au Salk Institute de San Diego (Californie), l’a conduit à s’intéresser aux marqueurs moléculaires de progression tumorale dans les cancers de la vessie et du sein. Il a participé aux travaux de cartographie du génome qui ont servi de base au programme international de séquençage du génome humain, puis à la caractérisation fonctionnelle d’un gène dont les altérations prédisposent à un cancer familial, la néoplasie endocrinienne multiple de type 1 (MEN1). Ancien directeur scientifique adjoint au CNRS (département des sciences de la vie), secteur génétique, génomique, biologie du développement, biologie de la reproduction et cancer, de 2001 à 2006, et ancien président du conseil scientifique des Conférences Jacques Monod du CNRS de 2006 à 2011, il est aujourd’hui conseiller scientifique de l’Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie (IHEST), membre du Comité éthique et cancer de la Ligue nationale française contre le cancer, et depuis 2008, il est membre du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), où il préside la section technique.

TABLE RONDES → Intervenant