Maurice MIMOUN

Chef de Service de l’hôpital Saint-Louis : Chirurgie Plastique, Reconstructrice, Esthétique et Traitement de la brûlure / Responsable chirurgical du Centre des Grands Brûlés




Chef de Service de l’hôpital Saint-Louis : Chirurgie Plastique, Reconstructrice, Esthétique et Traitement de la brûlure / Responsable chirurgical du Centre des Grands Brûlés

Biographie :
En 1989, il est nommé Professeur des universités – praticien hospitalier / Professeur de Médecine
En 1993, il devient à la fois, chef de service du centre des grands brûlés de l’hôpital Saint-Antoine et chef du service de chirurgie plastique, reconstructrice, esthétique de l’hôpital Rothschild1. Par la fusion de ces deux services, il est devenu, lors de son inauguration par le ministre de la Santé Marisol Touraine le 7 juin 2012, chef du nouveau service de chirurgie plastique, reconstructrice, esthétique et de brûlologie de l’hôpital Saint-Louis de Paris.
Maurice Mimoun a été président de la Société Française de brûlologie (SFB)
Il est aussi responsable du DESC de chirurgie plastique, responsable du diplôme interuniversitaire « traitement des brûlures », membre d’une mission ministérielle pour la construction d’un centre de brûlés au Pakistan en 1998, et depuis les années 2000 membre du conseil d’administration de l’association Children’s Action, ONG pour l’aide aux enfants brûlés au Viêt Nam notamment.
Maurice Mimoun est l’auteur de L’Impossible Limite (1996), S’empêcher d’en faire trop (2004)2, Une vie plus une vie (2013)) roman recommandé par Milan Kundera, La mort peut attendre (2015) et de nombreuses communications scientifiques.
En septembre 2016, le service des grands brûlés de l’hôpital Saint-Louis qu’il dirige avec le professeur Alexandre Mebazaa réalise une première mondiale : une greffe de peau sur un homme brûlé sur quasi-totalité du corps en utilisant la peau de son frère jumeau homozygote3.
Il est élu Héros de l’année 2016 par le journal Le Parisien.

Bibliographie :

  • Maurice Mimoun, L’impossible limite : Carnets d’un chirurgien, Albin Michel, avril 1996, 309 p.
  • Maurice Mimoun, S’empêcher d’en faire trop : Carnets de mission, Albin Michel, septembre 2004, 176 p
  • Maurice Mimoun, Une vie plus une vie, Albin Michel, avril 2013, 208 p.
  • Maurice Mimoun, La mort peut attendre, Albin Michel, octobre 2014, 192 p.

TABLE RONDES → Intervenant