Frederique NEAU-DUFOUR

Directrice du Centre Européen du Résistant-Déporté situé sur le site de l’ancien camp de concentration de Natzwiller-Struthof de Natzweiler, historienne




Née en 1972 à Bujumbura (Burundi), Frédérique Neau-Dufour est diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris, agrégée d’histoire et docteur en histoire.
Après avoir été professeure d’’histoire-géographie, elle entre en 1998 à la Fondation Charles de Gaulle (Paris) où elle devient Commissaire de l’exposition du Mémorial Charles de Gaulle, inauguré en 2008.
En 2009, Frédérique Neau-Dufour est nommée conseiller pour la mémoire au cabinet d’Hubert Falco, secrétaire d’État chargé de la Défense et des Anciens combattants.
Depuis août 2011, Madame Neau-Dufour dirige le Centre européen du résistant déporté (CERD). Situé sur le sol de l’ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof (Bas-Rhin), ce haut-lieu de la mémoire nationale reçoit près de 190 000 visiteurs par an.
Frédérique Neau-Dufour est vice-présidente du Souvenir français, du conseil scientifique de la Fondation Charles de Gaulle, membre du conseil scientifique de la Fondation de la France libre, membre de l’Académie d’Alsace, membre du Conseil scientifique de la Friedrich Ebert Stiftung (Heidelberg), membre du Conseil scientifique du Musée de la résistance et de la déportation de Besançon.
Elle est chevalier de l’ordre national du mérite et chevalier des arts et lettres. Elle est auditrice de l’IHEDN.

Pen_96px.png

Bibliographie sélective

  • Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle Anthononioz, Germaine Tillion, Jean Zay au Panthéon, Textuel, 2015.
  • La bataille de Verdun, Nane éditions, 2015.
  • La Première Guerre mondiale, Nane éditions, 2014.
  • Charles de Gaulle pendant la Première guerre mondiale, Tallandier, 2013.
  • Yvonne de Gaulle, Fayard, 2010. (prix du Nouveau cercle de l’union 2011)
  • Geneviève de Gaulle Anthonioz, l’autre de Gaulle, Paris, éditions du Cerf, Biographie, 2004 (prix de littérature religieuse 2005, Prix de la Biographie de la Ville d’Hossegor 2005)
  • Ernest Psichari, l’ordre et l’errance, Paris, éditions du Cerf, Biographie, 2001. (prix de l’Association des écrivains combattants, prix Mottart de l’Académie française, prix de la Fondation Charles Oulmont)

TABLE RONDES → Intervenant