Bernard Devalois

Chef de l’unité de soins palliatifs de Puteaux, ancien président de la Société française de soins palliatifs.




Chef de l’unité de soins palliatifs de Puteaux, ancien président de la Société française de soins palliatifs.

Médecin en unité de soins palliatifs, Anesthésiste de formation, en poste au CHU de limoges, puis à l’Institut Curie, au CDRN FXB et enfin à l’hôpital de Puteaux (92). Auteur de nombreux articles notamment sur les questions éthiques liées à la fin de vie et d’un livre (en cours de réédition) : Peut-on vraiment

choisir sa mort ? Repères pour les citoyens et ceux qui les soignent, préfacé par Jean Léonetti.

Président de la Société Française d’Accompagnement et de soins Palliatifs (SFAP) de 2005 à 2007, il intervient souvent dans le débat médiatique sur les questions d’euthanasie.

Il s’inscrit clairement dans un courant de pensée humaniste et progressiste tout en contestant vigoureusement l’intérêt d’une quelconque nécessité de légiférer au delà de la loi d’avril 2005 sur ces questions, en raison des risques sociétaux que cela engendrerait. Il développe une analyse très critique sur les législations du Benelux (assistance médicale au suicide dans des situations dites de fin de vie) et sur la dépénalisation helvétique de l’assistance au suicide et de ses dérives inquiétantes.

TABLE RONDES → Intervenant