IRENE THERY ©Forum Européen de Bioéthique

Irène Théry

Agrégée de lettres, docteur en sociologie, enseignante, puis chercheur au CNRS, Irène Théry est directrice d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. En 2001, elle a rejoint le Centre Sociologie, histoire et anthropologie des dynamiques culturelles (SHADYC Marseille), devenu le Centre Norbert Elias. Spécialisée dans la sociologie du droit, de la famille et de la vie privée, elle travaille sur les transformations contemporaines des liens entre les sexes et les générations. Elle a publié plusieurs ouvrages sur les mutations du droit et de la justice de la famille, sur les familles recomposées et sur le masculin et le féminin. Ayant introduit le terme de «famille recomposée» en français, elle a dirigé de 1991 à 1997, un réseau international de recherche pluridisciplinaire sur les recompositions familiales.
Bibliographie sélective
Recomposer une famille, des rôles et des sentiments, éditions Textuel, 1995.
Malaise dans la filiation (direction d’un numéro spécial de revue), Esprit, décembre 1996.
Couple, filiation et parenté aujourd’hui, rapport à la ministre de l’Emploi et de la Solidarité et au garde des Sceaux, ministre de la Justice, juin 1998, ed. Odile Jacob/la documentation française.
L’un et l’autre sexe (direction d’un numéro double spécial de revue), Esprit, mars-avril 2000.
La Distinction de sexe, Une nouvelle approche de l’égalité, Odile Jacob, 2007.
Ce que le genre fait aux personnes, (co-direction d’ouvrage collectif), ed. de l’EHESS, 2008.
La filiation saisie par la biomédecine (direction d’un numéro double spécial de revue) Esprit, mars-avril 2009.
Des humains comme les autres, bioéthique, anonymat et genre du don, Paris, éditions de l’EHESS, 2010.